AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesCalendrierConnexionS'enregistrer

Partagez
 

 Lexique Electronique

Aller en bas 
AuteurMessage
Caramoko
Admin
Admin
Caramoko

Nombre de messages : 53
Age : 71
Localisation : Oui! Lààà sur ce PC......
Date d'inscription : 08/11/2006

Lexique Electronique Empty
MessageSujet: Lexique Electronique   Lexique Electronique Icon_minitimeDim 19 Nov - 21:58

Impédanceon me l'a demandé je l'ai fait....
Références Symboles et Unités :
U = Tension et Différence de potentiel Arrow Volt
R = Résistance
I = Intensité Arrow Ampère
La loi d'Ohm, en régime continu, peut s'écrire: R = U / I.
Si la tension U et le courant I varient en fonction du temps, ce qui est le cas en régime alternatif,
la résistance R, qui traduit l'opposition au passage du courant, est d'une nature un peu différente.
C'est pourquoi on parle alors d'impédance.
Cette notion d'impédance est sensiblement plus complexe que la notion de résistance en régime continu.
L'impédance, représentée par la lettre Z et exprimée en ohms, exprime le rapport U / I en régime alternatif.
Elle traduit, l'opposition au passage du courant. La loi d'Ohm devient alors:
U = Z I ou encore: Z = U / I.
Les valeurs de U et de I sont les valeurs dites "efficaces".
Pour une résistance en régime sinusoïdal.
Si à chaque instant le rapport R = U /I est constant,
on dit que U et I sont en phase et l'impédance de la résistance est égale à sa valeur ohmique.
On peut alors dire que R = Z. Nous avons affaire ici à un circuit purement résistif.
Pour mieux visualiser la notion de signal sinusoïdal, un dessin de la forme de ce signal, en violet sur la figure ci-dessous.
Lexique Electronique Impedance1fs0
Ce signal périodique se répète à l'identique à l'infini, en passant alternativement au-dessus puis au-dessous d'une ligne médiane, de manière parfaitement symétrique.
On peut aussi représenter ce signal dans un cercle trigonométrique (à gauche),
en considérant que chaque point p du cercle, en se déplaçant dans le sens anti-horaire,
correspond à un point du signal sinusoïdal.
Ainsi, lorsque le point p atteint 90°, soit p/2, ce point correspond au sommet positif du signal.
Lorsque le point p a bouclé un tour complet du cercle (360°, soit 2p), le signal a effectué un cycle complet.
Nous savons que la fréquence f du signal correspond au nombre de cycles complets effectués en une seconde,
donc au nombre de tours complets effectués par le point p en une seconde.
Nous savons également que la période t du signal correspond à la durée, en secondes, d'un cycle complet. Ici,
la période est le temps nécessaire au point p pour effecter un tour complet du cercle.
On voit qu'on peut lui donner une valeur angulaire de 2p.
La pulsation, ou vitesse angulaire, d'un signal correspond à l'angle, exprimé en radians, obtenu en une seconde.
Elle est donc proportionnelle à la fréquence. La pulsation est notée w.
Sans entrer davantage dans les détails, on dira que:
L'impédance (ou réactance) d'un condensateur est inversement proportionnelle à sa capacité (C) et à la pulsation du signal qui lui est appliqué.
Plus la fréquence est élevée, plus l'impédance est petite.
Par ailleurs, le condensateur introduit un déphasage entre le courant et la tension: le courant est "avancé" de 90°.
L'impédance (ou réactance) d'une self (bobine, aussi appelée inductance) est proportionnelle la valeur de son inductance (L) et à la pulsation du signal.
Plus la fréquence est élevée, plus l'impédance est grande. Par ailleurs, la self introduit un déphasage entre le courant et la tension: le courant est "retardé" de 90°.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lexique Electronique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GoldoSat :: Tutoriaux et modes d'emploi :: Documentation-
Sauter vers: